Biodiversité en Égypte

L’Égypte compte un large éventail d’habitats avec des microclimats (par exemple des mangroves, des récifs coralliens, des montagnes, des dunes de sable, des oasis et des oueds) qui abritent de nombreuses espèces végétales et animales, le tout composant des environnements à la fois tropicaux et méditerranéens. Certains remontent à plusieurs millions d’années, comme les squelettes de baleines dans le désert occidental (un site du patrimoine mondial naturel dans la zone protégée de Wadi Al-Rayan), tandis que d’autres sites datent de l’âge de pierre, il y a environ 10 000 ans.

Certaines espèces animales et végétales représentent des reliques d’une croissance jadis florissante dans les périodes anciennes où l’environnement était moins dur. Lorsque les conditions sont devenues résolument arides, un nombre limité de ces espèces est resté dans ces sites naturels

De par sa situation géographique unique à mi-chemin entre l’Afrique et l’Asie, l’Égypte offre une grande variété d’écosystèmes et de vie terrestre et aquatique. L’Égypte possède une biodiversité unique qui contribue à l’économie et soutient le bien-être humain.